Bonus-Qualité-Enseignement

L’établissement maintient le dispositif BQE « Bonus Qualité Enseignement » en 2023.

Le montant de l’enveloppe est de 130 000 euros.

L’appel BQE a pour objectif la mise en œuvre de pratiques pédagogiques innovantes et l’acquisition d’équipements structurants et mutualisés entre plusieurs composantes. Mise en place en 2012, cette opération participe à l’attractivité de nos formations, l’attractivité de notre établissement, l’accueil de nouveaux publics étudiants.

Le dispositif BQE vise à promouvoir et financer plusieurs types de projets :

Objectifs

Le projet de type 1 « Initiative Pédagogique » vise à encourager et soutenir une culture de l’innovation pédagogique ainsi que le développement des compétences pédagogiques de la communauté universitaire.

L’appel à projet BQE 2023 s’inscrit dans le contexte de transformation pédagogique enclenchée dans les établissements d’enseignement supérieur, de l’arrêté du 30 juillet 2018 relatif au diplôme national de licence[1] et du projet Licence Compétences en Réseau (LCeR[2]), lauréat en 2018 des Programmes d’Investissement d’Avenir (PIA3) « Nouveaux Cursus à l’Université » (NCU). Le projet LCeR traduit l’ambition de trois établissements d’enseignement supérieur partenaires (l’Université de Picardie Jules Verne, l’Université d’Artois et l’Université du Littoral–Côte d’Opale) pour apporter une réponse collective et structurée à l’évolution des besoins de la population en matière de formation. Il a pour objectif principal de refonder le modèle du diplôme national de Licence pour un public massif et diversifié. La LCeR doit proposer une nouvelle offre qui se décline en compétences. Celles-ci sont à la fois disciplinaires, transversales, professionnalisantes et spécialisées. Elles peuvent être acquises selon plusieurs modes d’apprentissage : présentiel, distanciel, numérique, Formation En Situation Professionnelle (FEST), entrepreneuriat, international, immersion recherche.

L’appel à projet BQE 2023, vise à accompagner et soutenir la conception et la mise en œuvre de formats pédagogiques innovants et ainsi contribuer à la réussite de tous les étudiants, aussi bien dans leurs études que pour leur insertion professionnelle. Dans le contexte de la transformation pédagogique évoquée précédemment, les projets retenus pour l’appel à projet 2021 devront s’inscrire dans l’une des thématiques suivantes :

  • la contribution à la mise en œuvre de l’approche par compétences ;
  • la numérisation et/ou la flexibilisation des parcours pédagogiques.

 

Les projets s’inscriront dans le cadre d’un ou plusieurs enseignements de l’établissement et mettront en avant :

  • le développement d’une approche disciplinaire ou interdisciplinaire permettant de fédérer une équipe pédagogique ;
  • l’alignement pédagogique : c’est-à-dire la cohérence entre les objectifs d’apprentissage, les dispositifs d’évaluation et les méthodes d’enseignement.


Le BQE « initiative pédagogique » soutiendra des projets développés de manière collaborative par des équipes d’enseignants et d’enseignants-chercheurs. Les dossiers présentés devront s’inscrire dans les axes stratégiques de l’Université pour l’élaboration de la future offre de formation : une formation innovante et centrée sur les compétences de l’étudiant – la formation initiale et tout au long de la vie – l’internationalisation – l’interdisciplinarité.

A titre d’exemples, les expérimentations proposées pourront relever des thématiques suivantes :

  • les démarches (pédagogies différenciées, actives, etc.) et méthodes d’enseignement (classe inversée, classe renversée, apprentissage par projet ou par problème, jeux de rôles, ludification, etc.) ;
  • les méthodes d’évaluation des connaissances, des compétences (évaluation formative, continue, sommative) ;
  • l’intégration et l’exploitation d’outils numériques en enseignement en face à face ou en distanciel (hybridation) ;
  • la scénarisation ou la réorganisation des enseignements (pour la formation à distance, pour les étudiants en situation de handicap, pour l’intégration de nouveaux publics en alternance et/ ou en formation continue, etc.) ;
  • les activités et situations d’apprentissage en enseignement en face à face ou en distanciel.

 

(Cette liste n’est pas exhaustive)

Critères d’appréciation du projet

  • le degré d’innovation ou l’introduction de nouvelles pratiques répondant aux besoins des enseignants et des étudiants ;
  • la faisabilité (technique, pédagogique, financière, etc.) ;
  • les modalités proposées pour évaluer la réussite des étudiants ;
  • la solidité et la cohérence de l’équipe – projet (nombre d’enseignants-chercheurs impliqués, partenaires internes et externes, etc.) ;
  • le nombre d’étudiants concernés par le projet ;
  • la transposition/transfert possible dans une autre formation, avec un autre public ;
  • les éléments envisagés pour la pérennisation ;
  • les retombées pour la promotion du département ou de la composante ;
  • une évaluation du dispositif par les étudiants et intervenants.
 

Nature des moyens affectés

Pour cet appel, vous pouvez par exemple :

  • solliciter des heures TD pour l’équipe enseignante ;
  • financer des missions pour rencontrer des collègues qui ont mis en œuvre un projet similaire dans un autre établissement ;
  • faire réaliser des outils ou demander un appui technologique (ingénierie pédagogique, multimédia ou numérique…) interne à l’ULCO ou externalisé si nécessaire.


Fonctionnement et calendrier

  • la réalisation du projet doit intervenir dans les 18 mois qui suivent l’acceptation du projet, mais les dépenses seront à réaliser dans l’année 2023 ;
  • pour soutenir les projets, au moins un rendez-vous avec le Centre d’Innovation Pédagogique (CIP) sera fixé par l’équipe projet ;
  • une présentation sera réalisée lors d’une journée Partage d’Expériences organisée par le CIP.
 
 

[1] https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2018/7/30/ESRS1820545A/jo/texte/fr

[2] Le projet Licence Compétences en Réseau traduit l’ambition de trois établissements d’enseignement supérieur partenaires (l’Université de Picardie Jules Verne, l’Université d’Artois et l’Université du Littoral–Côte d’Opale) pour apporter une réponse collective et structurée à l’évolution des besoins de la population en matière de formation. Il a pour objectif principal de refonder le modèle du diplôme national de Licence pour un public massif et diversifié. La LCeR doit proposer une nouvelle offre qui se décline en compétences.

Acquisition de nouveau matériel pédagogique avec mutualisation entre départements et ou composantes et cofinancement (50%)

Renouvellement équipement pédagogique avec mutualisation entre départements et/ou composantes et cofinancement (50%)

Le dépôt des projets est totalement dématérialisé à compter de cette campagne 2023 : la création, la modification et la validation d’un projet pourront être réalisées, de façon guidée, dans l’intervalle suivant :

Du lundi 7 novembre 2022 à 9h au vendredi 20 janvier 2023 à 12h00

L’équipe du CIP est à la disposition des enseignants ou équipes enseignantes qui souhaitent une aide (conseil, ressources, etc.) pour l’élaboration de leur projet BQE 2023, en particulier de type 1 « Initiative Pédagogique » : cip@univ-littoral.fr